GT1 MANAGEMENT ET COORDINATION

La gestion du projet assure une coordination efficace et la mise en place des procédures adéquates pour atteindre les objectifs dans le respect des délais et du budget. La société HS Orka est en charge de cette coordination. Le Dr Gudmundur O. Fridleifsson a été nommé coordinateur. Chef de projet expérimenté, ilexerce cette fonction pour le consortium Icelandic Deep Drilling Project (IDDP) depuis 15 ans.

GT2 INTÉGRATION, SYNTHÈSE TRANSVERSALE DES RÉSULTATS

Le rôle de ce groupe de travail est de réunir régulièrement les équipes partenaires pour examiner les progrès et les actions relatifs aux différentes technologies. L’échange d’expertise généré par le développement des démonstrateurs sera synthétisé. Il sera présenté dans des bonnes pratiques pour en faciliter le déploiement et dans des Modes Opératoires Normalisés (MON). Cela permettra d’en tirer les enseignements et de préparer les documents de travail qui seront utilisés dans le GT3 pour la création de concepts commerciaux. Ces travaux seront notamment utiles pour une analyse selon une approche cycle de vie et la validation des données économiques des GT 6-8 en particulier, mais aussi GT 4 et 5.

GT3 STRATÉGIES COMMERCIALES ET D’EXPLOITATION

Les modèles économiques et les plans pour les futurs projets pilotes commerciaux et d’exploitation sont développés dans ce groupe de travail. Il comprend également la production et la diffusion d’informations relatives à l’environnement, l’évaluation des risques, et l’analyse selon une approche de cycle de vie. Ces informations sont exploitées pour mettre en œuvre des actions d’atténuation des risques. Pour répondre aux préoccupations sociétales liées aux projets, des actions de communication/ et des actions participatives sont mises en place. En lien avec le GT9, elles ciblent les différentes partie-prenantes afin d’améliorer la connaissance du public au sujet de la géothermie profonde (EGS) et son acceptabilité sociale (informations sur les bénéfices de la sécurité énergétique en général, impact sur la création d’emplois…). Des journées porte-ouvertes sur les lieux des trois démonstrateurs sont organisées pour susciter l’intérêt des marchés et créer de nouvelles opportunités de déploiements. Les innovations techniques sont étudiées par les GT 4 -8. Elles portent sur les aspects les plus pertinents pour le développement des EGS.

GT4 MÉTHODE SCIENTIFIQUE (MÉTHODE)

Dans les systèmes de géothermie profonde qui pourraient être exploités grâce aux EGS, la difficulté principale est souvent d’obtenir des productivités et/ ou injectivités adéquates. En règle générale, ces problématiques sont liées à une trop faible perméabilité du sous-sol. Afin de pouvoir généraliser l’exploitation de la géothermie profonde, ces cas doivent été traités avec des méthodologies appropriées. Ce groupe de travail vise à mettre en œuvre les technologies adaptées aux différents sites exploitables et à définir des scénarios de développement.

GT5 MÉTHODE SCIENTIFIQUE

Exploiter l’énergie géothermique requiert des technologies fiables, notamment pour le forage, les cuvelages et leurs connexions. Ce point est particulièrement crucial lorsque l’on parle de géothermie profonde. Dans ce groupe, le travail vise à améliorer les technologies existantes et à en expérimenter de nouvelles. Nous attendons notamment des progrès en matière de « marteau fond de trou », de matériel de cuvelages et de connexion. Des adaptations et des transferts de technologies depuis les industries du pétrole et du gaz seront étudiés. Ils pourraient en effet être particulièrement pertinents pour la mise en place de forages multi drains et solutionner certains aléas géologiques.

GT6 MÉTHODE SCIENTIFIQUE SPÉCIFIQUE À REYKJANES

A Reykjanes, il s’agit d’approfondir de façon déviée un puits préexistant. Le cuvelage de production sera fixé à environ 3 km de profondeur alors que la section de production du puits sera forée à environ 5 km de profondeur. La plupart de la production des puits sous-jacents se situe à 2 – 2,5 km de profondeur avec des colonnes de production à environ 800 m de profondeur. L’éventail des températures dans les puits de production se situe entre 270 – 320 °C. La température attendue à 4 – 5 km de profondeur devrait varier entre 400 –500°C avec un maximum potentiel de 550°C. Les études sismiques précédentes indiquent que la limite fragile/ductile de la roche basaltique hôte à 7 km de profondeur devrait se situer à 650 –750°C.

GT7 MÉTHODE SCIENTIFIQUE SPÉCIFIQUE À VALENCE

En France, le démonstrateur de Valence sera le plus important développé dans le cadre du projet DeepEGS. Il produira de la chaleur et de l’électricité. Les travaux techniques et administratifs ont débuté en 2012. Le premier forage est prévu en mai 2018. Durant cette phase, un nouveau marteau fond de trou sera testé dans les roches de socle. Après les premiers tests de puits, il est envisagé de mettre en place un « multi drain » afin d’améliorer la productivité ou l’injectivité du puits. La cible géothermique du réservoir de Valence est l’interaction entre une faille normale dite « régionale » et l’interface Trias – socle. Cette cible est située à une profondeur d’environ 4500 m et permettra d’exploiter un fluide à une température estimée à 185 °C.

GT8 MÉTHODE SCIENTIFIQUE SPÉCIFIQUE À RIOM

Le second démonstrateur opérationnel en France sera celui de Riom. Il produira de la chaleur et de l’électricité. Le forage devrait débuter en Juillet 2019au premier trimestre 2020, à la suite des activités de Valence. Dans cette zone, Fonroche Géothermie continuera de dé velopper les technologies permettant l’amélioration de la productivité / injectivité des puits : mise en production du réservoir et multi drain.

GT9 DIFFUSION, SENSIBILISATION DES PARTIES PRENANTES, COMMUNICATION

L’objectif principal du GT9 est d’assurer une large diffusion de nos travaux et une sensibilisation des parties prenantes aux EGS. Cela se déroule à 3 niveaux :

  • Actions de dissémination ;
  • Sensibilisation des parties prenantes, conférences autour des résultats et de l’impact de DeepEGS ;
  • Création d’une feuille de route politique pour le développement de la géothermie EGS.

Le GT9 prendra la forme d’une plateforme de diffusion d’information et d’interactions avec les communautés qui s’intéressent aux énergies renouvelables.

DeepEGS souhaite optimiser les échanges de savoirs et d’expériences entre les partenaires du projet, et avec les parties prenantes pertinentes. Parmi elles, on peut citer l’administration centrale, les responsables politiques, les ONG, les instituts de recherche, les associations, les compagnies énergétiques, les distributeurs, gestionnaires de réseaux, le secteur éducatif et de formation… A ce titre, le projet a été invité par l’agence exécutive de l’innovation et des réseaux (INEA) à contribuer à ses activités d’information et de communication pour augmenter les synergies. Le projet soutiendra les actions de visibilité de H2020.

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?